1951

Cinq coopératives locales choisissent de mettre en commun leurs efforts et de regrouper leurs entreprises.

  1. La Coopérative agricole de Verner
  2. La Société coopérative agricole de Lavigne
  3. La Coopérative agricole de Noëlville
  4. La Coopérative de Desaulniers
  5. La Coopérative agricole de St-Charles Borromée

Chacune des cinq coopératives propose son propre magasin général qui fournit une variété de marchandises, y compris des produits alimentaires, de la quincaillerie, des fournitures agricoles ainsi que de la nourriture pour animaux et des produits agricoles de base.

La nouvelle coopérative adopte et intègre les sept principes de la coopération.

Période de croissance

Au fil de son histoire, CO-OP Régionale a connu de nombreux changements et de nombreuses évolutions. Certains services ont été ajoutés tandis que d’autres ont disparu, de nouvelles succursales et territoires ont également été ajoutées .  

Par exemple:

  • L’achat et la vente ultérieure de la division des camions laitiers (1961-1996) ;
  • La fermeture du magasin Desaulniers (1947-1965) ;
  • L’acquisition et la vente ultérieure du magasin Field (1972-1994) ;
  • La construction et la vente subséquente d’un nouveau magasin à Saint-Charles (1991-2010) ;
  • L’ouverture et la fermeture du magasin de Sturgeon Falls (1969-1980) ;
  • La fermeture du magasin de Lavigne (1950-1976).

Des défis à relever

Tout aussi importants sur le plan historique sont les défis posés par les incendies dévastateurs, les inondations, les grèves des employés et les périodes de changement qui ont marqué l’histoire de la coopérative, soit :

  • deux incendies en 1959. L’un qui a détruit le magasin de Noelville et l’autre dans la meunerie Verner Feedmill ;
  • un incendie survenu au magasin Verner en 1975 ;
  • la syndicalisation et la négociation collective en 1973 ;
  • l’inondation de 1979 à Field qui a ravagé le magasin de la co-opérative ;
  • une grève de trois semaines en 1986 ;
  • la concurrence — c’est-à-dire l’avènement des magasins à grande surface (Costco, Walmart, Home Depot, etc.) ;
  • les ordinateurs et technologies informatiques — l’Internet ;
  • la mobilité et la distance parcourue pour acheter des marchandises.

Les facteurs déterminants qui ont contribué à notre succès :

  • les gens ;
    • directeurs ;
    • équipe de gestion et personnel ;
    • membres et clients.
  • Diversification
  • flexibilité
  • une adaptation flexible aux changements ;
  • un bilan robuste et équilibré ;
  • la prise de bonnes décisions en temps opportun, p. ex. ristournes ou la réserve générale ;
  • la capacité de reconnaître et de lâcher le navire qui coule ;
  • se protéger adéquatement contre les imprévus tels que les assurances.
     

Quelques facteurs importants qui ont contribué au succès actuel de notre organisme :

  • l’introduction de la livraison de pétrole en vrac ;
  • l’achat, la rénovation et la transformation de la station-service de Verner ;
  • la vente de la division des camions laitiers ;
  • l’expansion sur le plan régional au travers de la Coopérative Temiskaming Grain Marketing ;
  • un glissement de terrain sur les berges de la rivière Veuve survenue quelques mètres à peine de notre grand entrepôt d’engrais ;
  • la construction et trois différents stages d’agrandissement du silo-élévateur à grain de Verner ;
  • trois coentreprises conclues avec UPI Energy LP ;
  • Nipissing, le secteur agricole, principalement composé de producteurs laitiers, a connu une chute libre dans les marchés ;
  • un groupe d’agriculteurs a commencé à examiner la possibilité de construire un silo à grain.

Le projet du silo à grain de Verner a été motivé par le besoin urgent et par la volonté de la coopérative de déménager ses installations de production d’engrais, y compris son entrepôt de fertilisants, situé dans un autre lieu plus éloigné de la rivière Veuve, le tout combiné au soutien des agriculteurs qui désirent promouvoir et mettre en place une forme d’infrastructure pour recevoir, traiter et vendre leurs productions locales.

Le projet de silo à grains du centre agricole de Verner :

  • A feasibility study was commissioned and determined that a grain elevator complex combined with a feed mixing plant has the potential to survive ;
  • le 14 avril 2000 marque la grande ouverture du silo l ;
  • quatre trémies de grains de 300 tonnes métriques, un sécheur de grains, un nettoyeur de grains, une balance de camion commerciale, etc.
  • Lors de notre première année d’exploitation, nous conditionnons et commercialisons 3 000 tonnes métriques de cultures locales.
  • Été 2002 — un bref survol des cultures projetées révèle des récoltes exceptionnelles et des volumes sans précédent ;
  • on arrive à la conclusion qu’il est impossible de stocker toutes les récoltes prévues au niveau local ;
  • la panique se fait sentir ;
  • la coopérative repère trois silos à grain usés de 500 tonnes métriques qui peuvent être installés au coût de 75 000,00 $ chacun ;
  • on organise une réunion des fermiers le soir même pour proposer des solutions ;
  • la coopérative se propose de vendre des actions privilégiées dans le but de financer jusqu’à trois silos à grains de plus qui ont été trouvés ;
  • Peu importe le nombre d’actions privilégiées vendues, la coopérative se chargerait d’installer au moins l’un des trois silos à grain ;
  • pour chaque tranche de 25 000 $ en actions privilégiées vendues, la coopérative installerait un silo à grains ;
  • il faudrait donc un minimum de 75 000 $ pour installer les trois silos à grains ;
  • le lendemain matin à midi, l’objectif de 75 000,00 $ a été atteint !!! ;
  • 2002 – Première expansion - trois silos à grains de cinq tonnes métriques chacun ;
  • 2002 – 6 000 tonnes métriques de récoltes produites et commercialisées ;
  • 2002 – Deuxième expansion - cinq compartiments d’aliments pour produire de la nourriture pour animaux ;
  • depuis, nous avons ajouté une deuxième fosse réceptive, remplacé le séchoir à grains, et finalement ajouté 3 autres compartiments à grains contenant 1 000 tonnes par hectare ;
  • une autre expansion envisageant un plus grand nombre de silos à grains au Centre TemAg ;
  • projet d’expansion du service de livraison de gaz propane ;
  • notre plus récent projet au Verner Ag Center est l’ajout d’un séchoir à grains commercial.